samedi 10 juin 2017

Mercredi 8 juin...

(Témoignage de Jean-Michel M.)

Mercredi 8 juin j’ai soigné des détenus à la prison de Bonneville, le matin.
J’ai vu 4 personnes auxquelles je n’ai fait que des extractions, en particulier sur un Camerounais très craintif, mais en recherche spirituelle.

vendredi 26 mai 2017

Concepts... et idées préconçues

Bien qu'étant désormais entré dans le langage commun... avec une popularité reflétée même, de manière moqueuse, par la récente chanson « Occidentali's karma » qui a remporté la victoire au Festival de Sanremo... le mot sanskrit « karma » continue à être considéré comme un intrus par ces « traditionalistes » qui lui refusent le « droit de citoyenneté religieuse » en Occident.
Mais, à la différence de ce que beaucoup de gens sont habitués à penser, le Sanskrit n'est pas une langue étrangère à l'Occident, ou mieux... en tant qu'appartenant à la souche linguistique indo-européenne... cette langue est en réalité une « parente illustre du latin et du grec » (Dizionario Sanscrito, Vallardi, 1993, p.VII).

vendredi 19 mai 2017

J'ai entendu...

J’ai entendu beaucoup de personnes parler de Dieu, y compris des papes, des saints et des guides spirituels de différentes cultures.
Toutefois, même dans les discours les plus illuminants, j’ai toujours senti l’empreinte plus ou moins accentuée des convictions personnelles de l’orateur.
Je me disais : il s’agit bien toujours d’êtres humains qui, peut-être inconsciemment, « emprisonnent » Dieu dans leurs schémas doctrinaux, culturels, politiques, idéologiques et ainsi de suite.
Le seul et unique qui ne me donne jamais cette sensation est Swami Roberto.

lundi 15 mai 2017

Ce matin dans le monastère d'Anima Universale

Ce matin, dans le monastère d'Anima Universale, après le Darshan de Swami, beaucoup d'yeux étaient tournés vers le ciel pour contempler ce signe merveilleux.
La Mère de Dieu a voulu manifester sa proximité à vous toutes, les mamans, le jour de votre Fête.
[ramia Riccardo (tiré de la page facebook "Swami Roberto")]



P.-S. Dans le quotidien Repubblica de Turin il y a un article qui montre un phénomène semblable à celui-ci, qui s'est cependant produit à 15h. 

PAR CONTRE dans le ciel de notre monastère il a été vu vers 12h40. Donc...

vendredi 12 mai 2017

Son contemporain

« Seigneur Jésus, qu'il nous soit accordé de devenir Tes contemporains, de Te voir comme et où Tu es passé sur la terre, et non dans la déformation d'un souvenir vide et pâle ».*
Le célèbre philosophe danois S. Kierkegaard parle ici du croyant chrétien comme de celui qui doit savoir vivre sa propre foi au point de se faire « contemporain » de Jésus... c'est-à-dire comme s'il appartenait à la génération de ceux qui ont partagé le temps de l'incarnation terrestre du Verbe divin.

Pendant de longues années de mon lointain passé, j'aurais pu n'entendre cette prière que comme une utopie.

Au contraire... la rencontre avec Swami Roberto a permis que cette réalité s'accomplisse dans ma vie.


* P.S. - Tiré du livre "L'École du christianisme", par S. Kierkegaard

L'autre jour...

L’autre jour, un monsieur m'a raconté que quand il est entré dans notre Temple pour la première fois (Swami n'était pas là parce que le Darshan n'avait pas encore commencé), tout à coup il a éclaté en sanglots sans aucune raison.
Il ne réussissait pas à retenir les larmes, et ensuite il a éprouvé une sensation de grande libération.
Il en est resté très touché, parce qu'il ne lui était jamais arrivé une chose de ce genre.
Il me l'a décrite comme une sensation merveilleuse, profonde et forte... et il m'a même fait sourire parce qu'il me disait qu'il ne réussissait vraiment pas à cesser de pleurer, malgré le fait qu'il ne se sentait pas à l'aise parce qu'il avait peur que tous le voient.
Des récits comme celui-ci, au cours des années, j'en ai entendu vraiment un grand nombre, et les personnes me demandent le sens de cette expérience, inexplicable pour eux.

lundi 24 avril 2017

Tradition « pécheresse »

Dans mon post  « monstres sacrés », le 8 mars, j'ai mis en évidence quelques-unes des racines historico-religieuses de la discrimination qui existe aujourd'hui encore envers la femme et... entre autres... j'ai identifié l'une de ces « racines » dans le deuxième des deux récits, significativement différents l'un de l'autre, dans lesquels les auteurs des pages bibliques de la Genèse racontent la « formation de l'homme et de la femme ».

lundi 10 avril 2017

Darshan du 9 avril


Curieuse visite :-)

Bonjour très cher Ramia Massimo,
Tout d'abord un IMMENSE MERCI à SWAMI ROBERTO bien sûr, et aussi à vous tous AMIS RAMIA pour la merveilleuse fête de Pâques vécue hier. J'étais "transportée" et je le suis toujours.
Je dois aussi te parler d'une curieuse visite chez moi, à l'instant alors que je naviguais avec bonheur sur les eaux tranquilles de la page Facebook, à lire tous les messages que je n'ai pas eu le temps de lire et d'en partager certains.

dimanche 9 avril 2017

Joyeux anniversaire, mon Maître...

Joyeux anniversaire mon Maître, fascinant Être divin.
En Toi il y a des pouvoirs immenses... et Tu peux faire ce que Tu veux.
Mais le pouvoir le plus grand que Tu as, est celui de cacher à la perfection tes pouvoirs...
pour me faire sentir comme Toi.

jeudi 16 mars 2017

Ce qui est Divin... brille de sa Lumière propre

Je pensais à nouveau, aujourd'hui, à deux « villes » divines :  
« Brahmapura », décrite dans la Bhagavad Gita (15,6) comme la ville que « ni le soleil, ni la lune, ni le feu n'éclairent »
et la « Jérusalem Céleste », que l'auteur de l'Apocalypse (Ap 21,23), décrit comme la ville qui « n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer, car la gloire de Dieu l'éclaire ».

De l'Orient à l'Occident, le « lieu » divin est celui où la Lumière ne provient ni du soleil, ni de la lune, ou du feu... parce que ce qui est Divin brille de sa Lumière propre.

Cette Lumière, je ne l'ai trouvée que dans mon Maître... Resplendissant de gloire.

mercredi 8 mars 2017

« Monstres sacrés »

Il y a quelques années j'ai commencé, avec le post « La femme dans le christianisme », à entrer dans les racines religieuses de la discrimination que les femmes ne cessent malheureusement pas de subir partout dans le monde... et puis j'ai continué aussi à approfondir ce sujet dans le post « Un coureur échappé »... où j'ai mis entre autres en évidence les positions machistes déconcertantes qu'on peut trouver dans les lettres de Paul de Tarse (cf.1 Cor 11,3; 14,34) et également dans les Écritures Sacrées juives.

mardi 28 février 2017

Une page « scabreuse » de l'Évangile

Aujourd'hui tout le monde ne sait pas... que pendant les premiers siècles de l'ère chrétienne, il y a eu une page évangélique considérée comme tellement « scabreuse » qu'elle a longtemps été exclue des textes des Évangiles qu'on lisait dans les communautés chrétiennes des origines... jusqu'au moment où elle a été accueillie dans l'Évangile de Jean.
Il s'agit de l'épisode de la « femme adultère » (Jn 7,53-8,11) que Jésus sauve de la condamnation à mort, et qu'à la fin Il renvoie en disant « va, et désormais ne pèche plus ».

jeudi 9 février 2017

Des ténèbres... à la Lumière de l'immortalité

Pour faire un « voyage » dans l'une des aspirations les plus anciennes de l'être humain... celle de vaincre la mort... une des voies que l'on peut parcourir conduit à la ville mésopotamienne d'Uruk où, vers la moitié du IIIe millénaire av. J.-C., vivait le roi Gilgamesh.
Dans le mythe qui porte son nom, Gilgamesh descend dans les profondeurs des abysses marins pour prendre la plante qui donnera à son corps une vie inattaquable par la mort... mais ensuite, pendant qu'il retourne chez-lui, un serpent la lui vole et ainsi son rêve s'évanouit pour toujours.

vendredi 20 janvier 2017

C’est en donnant que l’on reçoit

Ce matin je repensais à une personne qui a téléphoné il y a deux semaines pour remercier Swami Roberto. Elle m'a dit que le miracle qu'elle a reçu lui a redonné la vie, après un diagnostic clinique qui aurait sinon été dramatique.
Cet appel me fait me souvenir d'innombrables autres qui se sont avec bonheur gravés dans mon cœur au cours des vingt années de vie religieuse passées dans le monastère de Leinì.

jeudi 12 janvier 2017

« Une lampe à mes pieds »

Je pensais aujourd'hui à la Parole divine et... en particulier... au « rôle », constitutif même, qu'on Lui attribue bibliquement, dans le Nouveau comme dans l'Ancien Testament.
Outre le célèbre incipit du quatrième Évangile où Jean écrit « Au commencement la Parole existait déjà » (Gv 1,1)... et « tout a été fait par elle » (Jn 1,3)... au début de la Genèse aussi nous trouvons en effet Dieu qui, par la Parole dit « "Qu'il y ait de la lumière !” et il y eut de la lumière. »(Gn.1,3)... mais pas seulement...

dimanche 8 janvier 2017

Tout de suite après le Darshan...

Tout de suite après le Darshan un petit oiseau a volé dans les mains de Swami Roberto... et me sont venues à l'esprit les paroles par lesquelles Il nous a salués : « Soyez un Don pour Dieu, et vous serez un Don pour l'humanité ».
         (ramia Osvaldo)

mercredi 4 janvier 2017

Ma « Bêṯ-le·ḥem »

Il y a quelques semaines, dans le post « plénitude et perfection » je me suis arrêté sur les significations bibliques du nombre 12, auquel m'a conduit le parcours que j'ai commencé il y a quelques années avec le post « Les 12 portes »... et aujourd'hui je repars de là où j'étais arrivé, c'est-à-dire du passage du livre biblique de l'Apocalypse où l’apôtre Jean écrit qu'au milieu de la Nouvelle Jérusalem, la « ville céleste » pourvue de 12 portes gardées par 12 anges, se trouve « l'arbre de vie » qui « produit douze récoltes ; il donne son fruit chaque mois » (Ap 22,2).: "... pour indiquer donc un autre aspect de « plénitude et perfection » inhérent au nombre 12... c'est-à-dire celui qui se réfère à la dimension du temps.

mercredi 28 décembre 2016

Le champ... et le Soleil

En imaginant ma vie intérieure comme un champ que, année après année, je m'engage à cultiver au mieux... je pense à la Lumière de mon « Soleil » spirituel, sans lequel rien ne pourrait pousser... et la gratitude réchauffe mon cœur.

mercredi 21 décembre 2016

« Bar enash »

Dans quelques jours nous célébrerons la naissance du « Verbe (qui) s'est fait chair » (Jn 1,14) dans le corps de l'enfant Jésus, et l'approche de Noël me fait aujourd'hui me souvenir de l'expression « Fils de l'homme ».
Jésus aimait se définir ainsi... et cette prédilection de Sa part me fait penser, par opposition, à une particularité de la Bible chrétienne :

dimanche 4 décembre 2016

De n'importe où sur Terre...

En lisant un article qui parle d'Usain Bolt, le « foudroyant » athlète sprinter recordman du monde, je pensais aujourd'hui au fait que « Bolt » en anglais signifie justement « foudre »... et cette coïncidence m'a fait penser au dicton latin « nomen omen »... c'est-à-dire  « le nom est un signe »... pour indiquer un principe qui, dans l'antiquité, était tellement répandu qu'il est aussi présent dans la culture sémite et, par conséquence, dans la culture biblique.

dimanche 20 novembre 2016

Plénitude... et perfection

Il y a quelques années, dans le post « 12 portes », j'avais commencé à vous parler des 12 chakras, c'est-à-dire des « portes » animiques qui mettent en communication notre réalité corporelle avec notre esprit et que... en suivant l'exemple de la « femme enveloppée du soleil » couronnée « de 12 étoiles » (Ap.12,1)... nous aussi sommes appelés à faire « briller », comme s'ils étaient 12 astres qui illuminent notre cosmos intérieur.

mardi 8 novembre 2016

Quand commence le jour...

Ce matin je suis tombé, à peu d'intervalle, sur deux apologues appartenant à des traditions différentes... et culturellement très éloignées l'une de l'autre.
Le premier provient du peuple du Tibet, et dit :
« Un jour, en marchant dans la montagne, j'ai vu de loin une bête. 
En m'approchant, je me suis aperçu que c'était un homme. 
En arrivant près de lui, j'ai vu que c'était mon frère ! »...