mercredi 20 avril 2011

Prendre position

L’enseignement de Swami Roberto dont je vous parle aujourd’hui ("Prendre position", tiré du livre "En écoutant le Maître", Vol II, page 189) est un verre grossissant providentiel posé sur un aspect de l’existence que les inclinations humaines transforment souvent en un véritable « terrain miné », où la sécurité spirituelle de beaucoup de personnes est gravement mise en danger.
Les paroles du Maître vous aident à sonder l’espace intérieur de compétence du discernement, une faculté que trop de personnes laissent aller dans une léthargie définitive, en la dispensant de l’exercice de ses fonctions de décision.
Sous prétexte d’être « modérés », beaucoup en fait ne s’acquittent pas de la responsabilité spirituelle de se dissocier du mal, un ennemi déloyal qui n’attend rien de mieux que de pouvoir profiter de cette indécision fatale.

« Le mal – dit le Maître - est très avide des nourritures de l’indifférence, de l’apathie, de la paresse et de la couardise, desquelles il se nourrit et se fortifie beaucoup. »

Dans cette liste de « nourritures » funestes, se distingue de façon sinistre l’indifférence qui, comme le souligne Swami…«  est haine violente… qui peut se déguiser en tolérance pour ne pas se faire reconnaître ; parfois un indifférent peut même être pris pour un pacifiste… plus masqué que cela ! ».

Il est indubitable que le mal fait vraiment plus de mal quand il est caché, quand il peut agir sans être dérangé. C’est ainsi que deviennent nuisibles spirituellement une vaste gamme de comportements humains qui, derrière le paravent d’une sorte de médiation neutre, sont en réalité l’expression d’une coupable omission d’intervention.
Même s’il est vrai que la capacité de servir de médiateur est généralement un art très précieux dans la vie, puisqu'il permet d’unir des exigences opposées en obtenant des résultats qui resteraient sinon impossibles… il est tout aussi vrai que parcourir cette voie de conciliation en présence du mal équivaut à en être complice.
Dans ce cas, prendre position clairement pour la bonté et la rectitude devient l’engagement incontournable de ceux qui se refusent à jouer double jeu en misant sur les deux tableaux, et qui, avec clarté, s’acquittent des choix imposés par leur dignité spirituelle.

« Dans le monde de l’action il y a la vie et la mort et au-delà des films il n’existe pas de zombies comme voie du milieu... et le Christ accueille de la même façon les vertueux et les pécheurs, mais Il rejette les tièdes. Ne laisse donc pas la vie te tourner autour; toi, entre dans le monde, affronte-le par le témoignage de l’Amour qui te conduira à laisser de côté les « mais », les « si », les « peut-être » et n’importe quel autre compromis…. « Que vos paroles soient oui, oui ; non, non ; tout le reste vient du Malin ».

(P.S. - Cliquer ici pour lire le texte complet de "Prendre position", sur le site officiel d'Anima Universale)