mardi 13 septembre 2016

Les êtres les plus vulnérables

En lisant Ézéchiel qui écrit « Et tous les arbres de la campagne sauront que je suis le Seigneur. » (Ez17,24)... ou Isaïe qui dit « Les montagnes et les collines pousseront devant vous des cris de joie, et tous les arbres de la campagne battront des mains. » (Is 55,12)... ou encore l'auteur du Psaume qui chante « Que jubile la campagne, et tout son fruit, que tous les arbres des forêts crient de joie, à la face de Yahvé, car il vient » [Ps 96 (95),12-13], la chose la plus « naturelle » pour un chrétien d'aujourd'hui peut être celle de considérer ces expressions de l'« Ancien Testament » comme « anciennes », dans le vrai sens du mot... c'est-à-dire appartenant à une époque historique religieusement dépassée... et fruits d'un langage poétique loin de la réalité.
Or... même si évidemment on ne peut prendre à la lettre que «  les arbres de la campagne battront des mains » (Is 55,12), ni s'attendre à ce que « les arbres des forêts crient de joie » (Ps 96,12-13) avec des mouvements manifestement reconnaissables à l’œil nu... il serait simpliste de « liquider » ces paroles des auteurs bibliques comme si elles n'étaient que poétiques... sans se poser, avant, la question de savoir s'il ne s'agit pas d'un langage symbolique... révélateur d'une réalité « sous-jacente ».
Eh bien... il est significatif d'observer que depuis ces dernières décennies la communauté scientifique est en train de développer des thèmes résumés par exemple par un documentaire de la BBC dont le titre est « Comment les plantes pensent et communiquent », et sur ce sujet s'additionnent désormais les « découvertes » des chercheurs des universités de différentes parties du monde...
Qui sait combien d'années encore seront nécessaires pour que l’humanité en général se rende un peu mieux compte que les plantes ont leur propre système de communication, avec lequel il y a la possibilité d'entrer « en relation ».

« Même les plantes communiquent, et pas seulement entre elles. Ce sont des êtres qui perçoivent les émotions des personnes et... qui ont le concept de la gratitude.
Je t'en prie, prends soin de tes plantes. Ne les néglige pas.
Ce sont les êtres les plus vulnérables de tous.

       (Swami Roberto)





Étape suivante : Nos frères les « animaux »     

Index de la page: En lisant « Swami Roberto sur FB »